Le Terre Neuve au sein des équipes Cynotechniques de
secours et de sauvetage aquatique
 
                   
Le chien règne en maître sur la sécurité et le bonheur des hommes dans de nombreuses situations grâce
à son instinct et à ses  nombreuses qualités. Ce qui amena  d'ailleurs Victor Hugo à affirmer que

" … le chien, c'est la vertu qui, n'ayant pu se faire homme, s'est fait bête " !

                   En cas de catastrophe, il apparaît avec son maître et arrache les victimes à une mort certaine dans la
recherche des personnes égarées ou ensevelies sous des décombres ou des avalanches.

Il assure la sécurité des biens et des personnes en dépistant la drogue, les explosifs, ou en dissuadant.

Au quotidien, les chiens d'assistance pour handicapés, non voyants et malentendants, embellissent
désormais la vie de leur maître en aplanissant les obstacles.

 Paradoxalement, il reste un domaine où le chien a fait ses preuves depuis des décennies sans pour autant avoir
le droit de prouver officiellement son dévouement légendaire.

 Le chien de race terre-neuve, chien de sauvetage aquatique par excellence, mérite la reconnaissance officielle
de sauveteur auxiliaire. Le chien terre-neuve fait partie du langage des marins depuis fort longtemps. Les récits
de ses exploits jalonnent les livres et les magazines. 

Disponibilité, dévouement, puissance, tendresse:

voilà comment définir le chien terre-neuve, ou 55 kg à 75 kg de muscles au service de l'homme sans la moindre agressivité.

 En équipe, avec un maître sauveteur, le terre-neuve se révèle être un atout complémentaire et d'une
rare polyvalence aux moyens de secours conventionnels.

                    Les démarches et les actions effectuées par la Fédération Nationale des Maîtres-Chiens Sauveteurs
Aquatiques commencent à porter leurs fruits, Monsieur CHEVENEMENT, alors Ministre de l'Intérieur ,
ayant déclaré, lors des débats parlementaires tenus à l'Assemblée Nationale le 15 mars 1999, " les équipes
cynotechniques pouvant s'avérer utiles pour la surveillance des activités aquatiques, le ministre de
 l'intérieur souhaite qu'elles soient intégrées dans le système de secours français… " (J.O du 03.05.99 n° 18 ANQ).


Il est celui qui possède la beauté sans la vanité, la force sans l'insolence,
le courage sans la férocité,et toutes les vertus de l'homme sans ses vices.    Lord Byron.
 

POURQUOI LA RACE TERRE-NEUVE ?

 Par rapport aux humains et aux autres races de chiens, le terre-neuve présente un certain nombre d'avantages
dans son utilisation en sauvetage aquatique.
 - Ses aptitudes physiques : Il est doté d'une membrane inter-digitée beaucoup plus développée que
chez les autres races de chien, ce qui lui confère l'appellation de chien
à pattes palmées.
Cette particularité lui permet avant tout de disposer d'une plus grande facilité de propulsion.
 Il est excellent nageur, se propulsant avec ses quatre pattes contrairement à la plupart des autres
races de chien qui ne nagent qu'avec leurs antérieures. Sa queue large et puissante lui sert de gouvernail.
 Il dispose d'un poil huileux et imperméabilisant, et d'une couche de graisse relativement développée,
lui servant de " combinaison isothermique ". Son sous-poil laineux qui renferme des micro bulles d'air lui permet
d'améliorer sa flottabilité dans l'élément aquatique. Enfin, son long poil est
 bien pratique puisque l'on peut s'y accrocher.

 - Sa puissance dans l'élément liquide : il peut remorquer deux à trois personnes pouvant s'accrocher
à lui et même une embarcation.

 - Son endurance : sa large cage thoracique lui permet de bien ventiler et ainsi de nager et
remorquer sur de longues distances.

 - Sa ténacité qui fait qu'il n'abandonnera jamais la mission qu'il a entreprise.

 - Sa disponibilité:
il est opérationnel immédiatement.

 - Son caractère : extraordinairement sociable, il est docile, tenace et possède un caractère stable
et équilibré. Une fois éduqué, il est d'une grande maniabilité et est capable de conserver un calme
à toute épreuve face à une intervention.

55 à 75 kg de muscles et de tendresse . . .